La randonnée d’Uluru, un défi à relever

Uluru

L’Australie est une destination de voyage incroyable. Elle abrite de nombreux sites magnifiques dont la plupart sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. L’Uluru plus connu sous le nom de « Ayers Rock » est l’une des plus belles attractions du pays. C’est une montagne rouge sacrée des Aborigènes entourée de plusieurs merveilles.

Où se trouve l’Uluru ?

Uluru est un plateau rouge que l’on retrouve dans le désert australien. C’est un site emblématique du pays. Situé dans l’Outback au cœur du désert, cet inselberg d’une hauteur de 348 mètres mérite un petit détour. Il est d’ailleurs classé deuxième monolithe du monde dont une partie est dissimulée sous la terre. Sur la base, on retrouve des peintures rupestres d’une beauté rare réalisées depuis des milliers d’années par les ancêtres.

Pour les Aborigènes, il s’agit d’une montagne sacrée. Par conséquent, il est interdit pour les descendants d’y monter. En revanche, des centaines de touristes y passent tous les ans pour apprécier le magnifique coucher du soleil.

Pour visiter Uluru, il faut parcourir 2 300 km au départ de Melbourne ou 2 000 km au départ de Perth. Ce qui signifie qu’il faut prévoir plusieurs jours en voiture pour se rendre sur ce site mythique. Alice Spring est l’endroit le plus proche. Il se trouve seulement à moins de 500 km d’Ayers Rock. Si le temps vous manque, il est conseillé de prendre l’avion. Des vols intérieurs mènent vers l’aéroport qui se trouve à 30 km du site.

Pourquoi organiser une randonnée ?

Pour les sportifs, faire une randonnée autour de l’Uluru ou Ayers Rock leur permettra de découvrir le site sous un autre angle. Vous pouvez d’ailleurs trouver des sentiers aménagés permettant de découvrir le gros rocher de tous les côtés dont la majorité des circuits sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes, sauf la Base Walk.

La Base Walk est la plus connue. Elle vous permet de faire le tour de la montagne rouge en 4 heures avec une distance de 10 km. C’est un sentier facile. Néanmoins, la chaleur est étouffante. Par conséquent, prévoyez une sortie en début de matinée pour revenir avant 11 heures.

Juste après un demi-kilomètre de marche, vous pouvez découvrir la Kuniya Walk où vous verrez un trou d’eau réputé : le Mitujilu Water. Pour vous rendre vers les sites de cérémonies Anangu, il faut emprunter le sentier de Mala Walk. En moyenne, il faut prévoir environ 45 minutes (2 km) pour atteindre le site.

La Lungkata Walk est une randonnée de 4 km. La balade peut durer entre 1 h 30 à 2 h et vous permettra d’apprendre davantage sur l’homme lézard à langue bleue. Il y a aussi le sentier de la Liru Walk de 4 km aller-retour qui vous mènera vers la base d’Uluru.

Comment réussir une randonnée dans l’Uluru ?

L’uluru est un site incontournable en Australie à Kata Thuta dans le parc national d’Uluru. Pour une visite hors du commun, vous pouvez opter pour une randonnée guidée. Les Aborigènes seront ravis de vous faire connaitre leurs traditions et leurs cultures à travers les différents circuits. Les excursions à pied ne nécessitent d’ailleurs pas de bonnes conditions physiques. Même les personnes à mobilité réduite peuvent emprunter certains sentiers.

Si vous souhaitez prendre le circuit de la Base Walk avec un jeune enfant, il est conseillé d’utiliser un portage physiologique pour faciliter le déplacement. N’ayez aucune crainte, vous trouverez sur le chemin de nombreuses zones ombragées où vous pouvez vous reposer quelques instants avant de reprendre la route.

On tient à noter que le soleil sera toujours au rendez-vous dans le désert de l’Outback. De ce fait, portez un chapeau et appliquez généreusement une crème solaire avant chaque sortie. Aussi, apportez au moins 1,5 litre d’eau par personne ainsi que des barres de protéines. Vous pourrez ainsi grignoter sur la route.

Quand visiter l’Uluru ?

Certes, vous pouvez visiter l’uluru Australie tout au long de l’année. Néanmoins, la température est plus clémente de mai à septembre. Elle ne dépasse que rarement les 30 °C. La marche est alors plus agréable. En plus de cela, vous évitez la période de pluie. La nuit, la température est plus fraiche. D’octobre à mars, c’est la période la plus chaude de l’année. La pluie est abondante et s’accompagne régulièrement d’averses et d’orage. Cependant, les cascades d’Uluru se remplissent d’eau de pluie offrant ainsi un spectacle exceptionnel. Si vous préférez admirer la faune, elle est plus belle entre août et septembre. Vous allez pouvoir admirer la beauté de la végétation autrement.

Pour accéder au parc d’Uluru Kata thuta, vous devez acheter un Pass valable pendant 3 jours. Une extension est toutefois envisageable à condition d’en faire la demande pour rester jusqu’à 5 jours sur le site. Il existe également d’autres sites populaires qu’il ne faut pas manquer au cours de votre séjour en Australie : Sydney, la grande barrière de corail, Kangaroo Islande, Great Ocean road, Tasmanie et bien d’autres encore.

Quelles sont les bonnes raisons de partir en croisière en méditerranée ?
Les meilleurs endroits à visiter au Japon !