Découvrez la Suisse lacustre : nature, culture, villes et détente

Suisse lacustre

Qu’ont en commun Lugano, Locarno, Lausanne et Genève, Neuchâtel, Lucerne et Zurich ? Oui, bien sûr, ce sont des villes suisses, mais alors quoi ? Personnellement, on aime les lacs alpins. On aime la tranquillité de ces plans d’eau encadrés par des sommets escarpés, surplombés par de petits villages ou villes, chacun avec son clocher, sa promenade au bord du lac, son petit port, son air romantique et sa froideur en hiver…

Grâce à ses glaciers millénaires, qui ont donné naissance à de nombreux fleuves et à leur tour, ils ont donné naissance à de nombreux lacs. Certains plus grands, comme le lac de Genève, d’autres plus petits, comme le lac de Lugano. Mais, tous sont fascinantes et, si vous me permettez l’expression, un peu rétro.

Interlaken, entre deux lacs

Comme son nom l’indique, la ville d’Interlaken est située entre deux lacs, le lac Brienz et le lac Thun. Interlaken est un excellent point de départ pour des excursions dans les montagnes suisses, notamment les Alpes bernoises. Il y a également de nombreuses activités à Interlaken, que l’on peut faire en plein air.

Le lac Lugano

Prenons, d’abord, Le lac Lugano. Il est située dans le canton du Tessin, on y parle italien et la frontière avec l’Italie n’est, en fait, qu’à quelques pas. Une petite ville avec des arcades et une porte médiévale, un magnifique bord de lac qui fleurit, même en octobre et des bateaux qui sillonnent ses eaux.

Lugano est la destination idéale si vous voulez traverser la frontière. Une promenade dans le centre historique, comme on vous l’a dit, un bon repas de poisson (attention aux prix, cependant), une promenade relaxante dans le Parco Civico, un jardin relaxant dans le vert, et quelques excursions, comme la montée au Monte San Salvatore en funiculaire. Si vous voulez recharger vos batteries, Lugano est idéal.

Le lac Locarno

Locarno est la pointe suisse du lac Majeur. Oui, notre beau lac de Lombardie s’étend jusqu’à la Suisse. Vous êtes toujours dans le canton du Tessin, dans ce qu’on appelle la Suisse italienne. Le passé italien se ressent dans le Castello Visconteo, qui domine la vieille ville et abrite le musée archéologique. Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de la région, vous êtes au bon endroit. 

En outre, de nombreux bâtiments historiques attireront votre attention pour leur ancienneté et leurs caractéristiques architecturales. Locarno est en fait un petit bijou architectural. La vie à Locarno est rythmée par l’arrivée, chaque année, du Festival international du film de Locarno, un événement important au même titre que Cannes ou Berlin. En mars, donc, l’exposition de camélias est chaque année une tentation pour moi de visiter cette ville suisse. Avez-vous, déjà, remarqué comment la couleur rouge ou rose des grandes fleurs de camélia s’accorde parfaitement avec le bleu des eaux du lac et le vert foncé des Alpes environnantes ?

Le lac Lausanne

Elle est l’une des plus grandes de Suisse, avec Lausanne au nord et Genève au sud. Lausanne est un centre plein de vie et d’excitation. Elle est le siège du Comité international olympique depuis 1994 et abrite, sans surprise, le Musée olympique ; tout est en pente, comme une bonne ville alpine surplombant un lac, profitant des pentes plus douces des Alpes.

Lausanne est située dans une petite région viticole, dont les caves à vin peuvent être visitées. Vous pouvez prendre le petit train qui monte au Rocher de Naje (cher, mais qui en vaut la peine) : une vue panoramique spectaculaire sur les Alpes, jusqu’au Mont Blanc ; et en décembre, vous pouvez même y trouver le Père Noël, ce qui n’est pas mal.

La ville de Genève

Genève est peut-être la ville la plus célèbre de Suisse en dehors de la Suisse. Sa renommée est méritée. C’est une véritable capitale, et elle a été choisie, en raison de la position neutre de la Suisse sur la scène internationale, comme siège de certaines des plus importantes associations internationales : la Croix-Rouge, par exemple, l’Unicef, pour les droits de l’enfant, le Haut Commissariat aux Réfugiés.

Genève abrite, également, le siège européen de l’ONU et le CERN, l’Institut de physique qui fait rêver, surtout depuis que Dan Brown en a fait le point de départ de son « Anges et Démons ».

D’un point de vue culturel, Genève possède un patrimoine et une offre remarquables : la cathédrale Saint-Pierre, le monument à la Réforme (protestante), le musée Patek Philippe, si vous aimez les montres. Dans ce musée, vous découvrez la raison de la renommée bien méritée de la Suisse, dans la production de montres. Une promenade dans le vieux centre est indispensable pour saisir l’âme ordonnée et sophistiquée de la ville.

Le mieux, cependant, est de se promener sur la promenade du bord du lac et de profiter de la vue, la nuit, du Jet d’eau, une fontaine au milieu du lac avec un jet d’eau très haut. Construite pour des raisons pratiques plutôt qu’esthétiques, elle compte, aujourd’hui, de nombreuses imitations, dans le monde entier.

La ville de Neuchâtel

Partez vers le nord, vers d’autres lacs : Neuchâtel est situé sur le lac du même nom et donne même son nom au canton dont il est le chef-lieu. Autre record : le lac est le plus grand de Suisse même si, du moins en Italie, il est moins connu que les lacs de Genève et de Constance. Neuchâtel, comme son nom l’indique (= nouveau château) conserve une vieille ville médiévale merveilleusement et fièrement préservée. Le château de Neuchâtel peut être visité, et doit l’être, car il a été, pendant des siècles, le cœur battant de la ville et de sa campagne, qui produit aujourd’hui d’excellents vins.

C’est le point de départ des excursions sur le lac pour découvrir la région. Des vignobles à perte de vue d’une part et des marais qui sont un paradis pour les oiseaux d’autre part. Le lac est sillonné de croisières paisibles qui vous permettent de profiter de cet agréable coin du monde, en toute détente.

La ville de Lucerne

Lucerne se trouve dans un petit bras du lac des Quatre-Cantons. C’est une destination de croisière : à bord d’un bateau, on a l’impression de naviguer dans les fjords norvégiens, tant ses côtes sont découpées. En réalité, le climat est beaucoup plus doux. Sachez-le, au cas où vous vous réveilleriez, soudainement, sur l’un de ces bateaux sans savoir comment vous avez atterri là.

La ville, qui se trouve sur le lac, est traversée par de nombreux canaux et ponts, ce qui lui donne un aspect unique, du moins en Suisse. Le symbole de la ville est le morceau de pierre le plus triste et le plus émouvant du monde : un lion mourant qui représente la loyauté et le courage des Suisses. En allemand, cette sculpture est appelée Löwendenkmal. De tous les monuments, le plus représentatif est le pont de la Chapelle, ou Kapellbrücke, également appelé pont de bois, un pont couvert qui permet de traverser à pied la rivière Reuss, affluent du lac des Quatre-Cantons.

Le lac de Zurich

Le lac de Zurich est sillonné par des itinéraires de bateaux touristiques et est bordé de stations balnéaires. Rapperswil, la ville des roses, avec ses jardins publics et ses milliers de rosiers, est l’une des attractions les plus romantiques de la région. Les églises de Zurich sont incontournables : la cathédrale, dont le clocher offre une vue sur le lac et la ville ; la Fraumünster, dont les vitraux du chœur ont été conçus par l’artiste Marc Chagall ; la Wasserkirke, l’église sur l’eau, dont les vitraux ont été décorés par un autre artiste, Augusto Giacometti. Zurich est une ville d’art et de culture. En même temps, c’est une ville moderne, ordonnée, précise comme seuls les Suisses peuvent l’être. 

Quelles sont les bonnes raisons de partir en croisière en méditerranée ?
Les meilleurs endroits à visiter au Japon !