Un séjour bien être en Birmanie

Le changement intérieur est au cœur de ce voyage en Birmanie. Connu pour ses cultures diversifiées ainsi que la prédominance du bouddhisme, le pays est une destination par excellence pour se ressourcer spirituellement grâce à la pratique de la méditation. Lors de leur passage dans cette contrée d’Asie du Sud-Est continentale, les bourlingueurs auront l’occasion d’expérimenter le Vipassana. Il s’agit d’une technique de réflexion profonde très ancienne, basée sur l’observation, dont l’objectif est d’atteindre la racine commune du corps et de l’esprit. À titre d’information, pendant leur séjour de bien-être, les globe-trotters découvriront environ 7 centres de formation proposant des stages de 10 jours pour les débutants, et de 3 jours pour les adeptes. Les visiteurs pourront, par exemple, s’inscrire au DhammaNidhi, un monastère situé dans la ville d’Inn-Ta-Kwa, ou au Dhamma Mandala, localisé à près de 14 km de Mandalay. Dans le cas où les touristes voyageront en famille, ils trouveront le Dhamma Ratana à Mogok. Celui-ci est spécialement dédié aux enfants. À noter qu’il n’y a aucuns frais pour les cours, la nourriture et l’hébergement.

Le Vipassana, pour une purification mentale

Dans l’ensemble, le Vipassana est un exercice mental, tout comme on fait usage de l’entraînement physique pour améliorer la santé. De ce fait, tout au long de cette aventure, les participants sont tenus de suivre les règles imposées par des moines et des nonnes bouddhistes. Ils doivent, par exemple, se lever à l’aurore, manger des aliments végétariens et méditer plus de 12 h par jour. Le premier jour, le personnel motive ses élèves afin qu’ils s’engagent moralement. En effet, le stage comporte des moments difficiles, particulièrement les postures statiques inhabituelles pouvant engendrées des douleurs physiques entraînant un certain découragement. Cependant, une fois que l’apprenti se familiarise avec la pratique, généralement dès le quatrième jour, son esprit commencera à être plus calme et il plongera dans une concentration profonde. En outre, un séjour dans l’un des monastères birmans permettent largement aux voyageurs d’en savoir plus sur l’essentiel du Vipassana, notamment la libération de l’emprise de la souffrance et l’atteinte du véritable bonheur.

Escapade culturelle à Mandalay

Après avoir terminé le stage de méditation, les globe-trotters pourront poursuivre par un circuit culturel. Cette aventure les amènera à la découverte des villes royales et des endroits importants où sont recelés des vestiges bouddhiques. Les vacanciers auront, lors de cette Birmanie voyage, l’opportunité de visiter Sagaing, une métropole située sur la côte occidentale du fleuve Irrawaddy. Il s’agit de la seconde agglomération birmane, mais aussi de la capitale spirituelle du pays. Constituant un lieu de pèlerinage très prisé, elle compte plus de 590 pagodes, dont la plupart sont repartis sur près de 40 collines. Pour bénéficier d’une meilleure vue sur ces temples, les routards sont invités à monter jusqu’au sommet de la pagode de Soon U Ponya Shin, à 300 m d’altitude. Outre Sagaing, Bagan est une autre municipalité incontournable. Celle-ci est un vaste site archéologique s’étirant sur environ 50 km² dans la province de Mandalay. Les touristes y trouveront des monuments bouddhiques de styles très diversifiés datant entre les Xe et XIIe siècles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *