De Vientiane à Luang Prabang

Après être partis de Paksé pour rejoindre Vientiane ou nous sommes restés 4 jours, c’est dans la ville de Luang Prabang que nous avons passés noël avant de redescendre sur la capitale pour faire nos visas Thaïlandais.

Vientiane

Capitale du Laos, Vientiane est le cœur battant de ce pays endormis, une ville moderne ou touristes se confondent avec Laotiens. Les quelques jours que l’on aura passé ici auront été à la fois calme et agités car la vie y est active la journée mais un couvre feu imposé afin luter contre l’alcoolisme plonge vite la ville dans un sommeil profond. Rien n’empêche les Laotiens de continuer à boire une fois que les portes de leurs maisons sont closes.

On sent l’influence touristique, on nous dépose dans LE quartier touristique ou restaurants français,  italiens et indiens se disputent le morceau de trottoir. Marchés de nuits, boutiques de souvenirs et bars à la mode nous font vite oublier l’authenticité du Laos rencontrée jusqu’alors.

Petite note, un soir aux alentours de minuit (donc bien après le couvre feu) Matthew, alors accompagné de son frère et de quelques amis, ce sont retrouvés isolés par des militaires qui les ont menacés avec leurs armes et menottés. Du Racket pur et simple, un des gardes en profite pour sortir de la Marijuana de sa poche en les accusant d’avoir trouvé le sachet par terre. Une belle somme de 200€ est alors réclamée qui sera de 100€ après négociation. Après report à l’ambassade de France, ceux-ci nous avouent que c’est malheureusement assez fréquent. Le couvre feu n’est donc pas la pour rien en somme, le fait que les rues soient vides cela incite les policiers à faire leurs petites magouilles…

Luang Prabang

Arrivé tôt le matin dans cette petite ville de 70 000 habitants, nous assistons à l’aumône des bonzes, le Tak Bat. Cette aumône leur permet de se nourrir car les moines n’ont pas le droit de gagner ou dépenser de l’argent. Luang Prabang étant un très haut symbole du bouddhisme, la population est très fervente envers leur religion. Les milliers de moines ainsi que les dizaines de temples couvrant un tiers de la surface de la ville renforce le caractère spirituel de cette ville perché au milieu des montagnes.

Luang Prabang ressemble à un vrai petit village de montagne, entouré d’une couronne montagneuse, la température y est bien plus clémente. Les alentours de la ville sont entourés de chutes d’eau, grottes peuplées de statuettes religieuses et de camp d’éléphant.

Une petite visite organisée nous aura permis prendre part à la vie d’un village producteur de Lao Lao (Whisky laotien), les grottes sacrés de Pak ou et nous avons terminé la matinée par une balade à dos d’éléphant. Les chutes d’eau de Kuang Si une cascade de 60 mètres approvisionnant une dizaine de piscine naturelle ou baignade et saut à la corde permettent de se détendre dans un foret presque sauvage. Une réserve naturelle d’ours sur le chemin des chutes d’eau, des ours sauvés du braconnage et récupères par le centre.